Philippines' retail market


Philippines is one of the rare countries that have a nationalized restrictive policy for organized retail (in Brazil, Singapore, Hong-Kong etc, they have relegated this to municipal level). The main points of this national policy are as follows –

Enterprises engaged in retail trade (with paid up capital of less than $2.5 million,for less than $250,000 for retailers of luxury goods), mass media, small-scale mining, private security, cock fighting, utilization of certain marine resources, and manufacture of firecrackers and pyrotechnic devices are reserved for Philippine nationals.

Full foreign participation is allowed for retail trade enterprises with paid up capital of $2.5 million or more, provided that investment for establishing each store is not less than $830,000, or specializing in high end or luxury products, provided that the paid up capital per store is not less than $250,000. Financing companies and investment houses are limited to 60 percent foreign ownership.

The Retail Trade Liberalization Act of 2000 requires that foreign retailers, for 10 years after the bill's enactment, source at least 30 percent (for retail enterprises capitalized at no less than $2.5 million) or 10 percent (for retail enterprises specializing in luxury goods) of their inventory, by value, in the Philippines. Foreign retailers are likewise prohibited from engaging in trade outside their accredited stores. At the same time, retail enterprises with foreign ownership exceeding 80 percent of equity are required to offer 30 percent of their shares to the public within 8 years after the start of operations.


Read Also,

Brazil and its unorganized retail sector's success story!

Singapore & Hong Kong: Retail municipal programs

Indonesian retail history

Insights from Global Cases

Nike Free Run 2016 Pas Cher

Nike Free Running évidemment, le sport que vous pratiquez, votre pronation (c'est-à-dire la direction vers laquelle votre pied bascule juste après avoir touché le sol pendant la course), mais aussi votre poids et l'intensité de votre pratique sportive. Si vous vous entraînez tous les jours, vous pouvez même acheter deux fois la même paire afin de les porter en alternance. On vous conseille d'aller les essayer en boutique en fin de journée car vos pieds et vos chevilles sont généralement plus gonflés.En ce qui concerne l'usure de vos chaussures de sport, elle dépend de l'intensité de votre pratique, de votre poids mais aussi du sol sur lequel vous vous exercez. Plus vous êtes lourd, plus les sols sont durs, et plus rapidement s'usera votre paire. Afin de garantir les qualités amortissantes de vos chaussures, on vous conseille de les renouveler toutes les 150 heures de pratiques sportives en moyenne.

nike air jordan pas cher 2016

air jordan pas cher chaleureusement félicité Andy Murray pour sa victoire du Masters à Londres mais aussi l'épouse de ce dernier pour avoir mené de pair son rôle de mère et de femme de champion. Novak Djokovic a sans surprise salué la prestation du nouveau numéro mondial. Le très chaleureux message qu'il a adressé à Kim Sears, la femme de l'Ecossais était en revanche moins attendu. «Bravo Kim! Elle a beaucoup de crédit, les gars. Elle a donné la vie cette année, pendant que lui a sillonné la planète», a lancé le Serbe devant les journalistes. Après avoir épousé en grande pompe Andy Murray en avril 2015, Kim Sears a  début février quelques jours après que son mari a disputé la finale de l'Open d'Australie.

nike air max pas cher France

air max Pas Cher Il y a beaucoup de recueils, d'ouvrages anciens. Et puis il y a aussi Claude François! Et puis il y a aussi Léo Ferré!», s'enthousiasme l'interprète de Bruxelles au micro de.Une collecte de comptines régionalesCette petite maison pierre du XVIIe siècle, achetée pour l'occasion, recueille aussi la «chaîne du verbe». Soit les enregistrements de chansons, comptines et ritournelles venant des quatre coins de l'hexagone, collectés par l'association, lancée en  par Dick Annegarn.dressings du côté obscur de la force ?Voilà plusieurs semaines que le nouveau volet de la saga Star Wars a envahi notre quotidien. Jouets pour enfants, nourriture. Rien n'y échappe. La mode ne fait pas bande à part et semble prête elle aussi à subir cette invasion, et pas que dans la garde-robe des petits Jedis en puissance.

Post new comment